Quelques conseils pour booster sa fertilité

Certaines modifications très simples de votre mode de vie peuvent améliorer votre fertilité. En voici quelques unes:

**Identifier la période de fertilité

La période fertile se situe dans les 7 jours avant l'ovulation et les 3 jours après. C'est lors de ces 10 journées qu'il y a le plus de risque de devenir enceinte.

1. Ex.: Lorsqu’une femme a un cycle de 30 jours, sa période fertile s'étend du 9e jusqu'au 19e jour du cycle.

Ceci ne veut pas pour autant dire que la contraception n'est pas nécessaire les autres journées du cycle menstruel...au contraire! L'ovulation peut être

devancée ou retardée à tout moment dû à un stress pouvant être relié à un voyage, un déménagement, un deuil, un examen, un coup de foudre amoureux, un

changement de saison, etc. On peut aussi avoir une ovulation spontanée qui surviendra sans les signes précurseurs énumérés plus bas. Durant la période

fertile, tout notre corps se prépare pour l'ovulation et la reproduction.

On peut observer plusieurs signes :

1. Les cheveux sont plus brillants.
2. La peau plus douce.
3. Le col de l'utérus s'ouvre pour laisser entrer les spermatozoïdes. N.B. Il est plus ouvert chez les femmes qui ont déjà été enceintes.
4. Sensation d’humidité vaginale et à la vulve.
5. Certaines femmes vont sentir un pincement au bas du ventre au moment de l'ovulation.
6. Constipation.
7. Augmentation du désir sexuel (chez les deux partenaires).
8. La salive séchée cristallise en forme de fougères. Le test d'ovulation Donnatest fonctionne sur le principe de détection de ces structures crystalines.Donnatest

9. La glaire (pertes vaginales) est plus abondante, glissante, transparente et filante, favorisant le passage aux spermatozoïdes jusqu'à l'ovule. Elle permet aux spermatozoïdes de vivre de 2 à 7 jours dans le corps de la femme.

Plusieurs considèrent que la période fertile débute avec les menstruations et se termine 3 jours après l’ovulation.
N.B. La glaire féconde peut apparaître jusqu’à 8 jours avant l’ovulation et disparaître le jour de l’ovulation ou le lendemain. Pour les femmes qui ont très

peu de glaire féconde, il faut parfois aller la chercher au col de l’utérus pour l’observer.

Après l’ovulation :Les signes de fertilité disparaissent tous le lendemain de l’ovulation.

1. Le col se ferme et devient dur
2. On a une sensation de sécheresse à la vulve
3. On va facilement à la selle, la glaire est absente ou très pâteuse (elle ne s’étire plus)
4. Les cristaux de salive se brisent, etc.

 

Un test d'ovulation peut aider à déterminer la période propice

Désormais, il est possible de connaitre à 48 heures prés votre période d'ovulation grâce au test d'ovulation ova-test, qui se réalise comme un test de grossesse, avec

les urines du matin. Il faut faire le test à l'approche du milieu de votre cycle, et vous pourrez ainsi vérifier que vous êtes en période fertile ou non. Pour en savoir plus sur les tests d'ovulation ova-test.Tests d'ovulation ova-test


Eviter la caféine, le tabac et l'alcool

1. Réduisez votre consommation de caféine

Les femmes buvant plus de 2 tasses de café par jour ont 2 fois moins de chances de devenir enceintes que celles qui en boivent moins!

En fait, ce n'est pas tant le café que la caféine qu'il contient qui en serait la grande responsable.

Pendant la période de conception, il vaut donc mieux limiter sa consommation de caféine. Et gardez les yeux ouverts : la caféine ne se retrouve pas uniquement dans le café. Le thé, les colas, le chocolat, le maté (thé sud-américain) et certaines boissons énergétiques à base de guarana en contiennent également.

2. Évitez l'alcool et le tabac

Bien que l'alcool puisse être propice aux ébats amoureux, il perturbe le processus d'ovulation de la femme. Et il ne faut pas plus de 2 verres par jour pour nuire à votre capacité de féconder!

Fumer la cigarette entraîne une diminution précoce de la réserve d'ovules fécondables. C'est pourquoi, chez les fumeuses, la ménopause survient à un plus jeune âge que chez les non-fumeuses.

Votre homme, lui, que peut-il faire pour augmenter la qualité de ses spermatozoïdes? Côté alimentation, peu d'études se sont penchées sur la question. Mais une chose est sûre : pour l'homme comme pour la femme, manger équilibré et arrêter de fumer contribueront à la fertilité!

 

Bien manger pour améliorer ses chances

Une alimentation saine et équilibrée constitue un excellent moyen pour favoriser la fertilité de la femme.

1. Maintenez un poids santé

L'obésité et la maigreur nuisent à la fertilité. Une quantité adéquate de calories (assurant un poids santé) est nécessaire pour contribuer au déroulement normal de la puberté, du début des menstruations et de l'ovulation.Nutrition Fertilité

Les femmes obèses auraient 3 fois plus de risques d'infertilité que les femmes affichant un poids santé! De plus, l'obésité diminue la fréquence de l'ovulation et augmente les risques de fausse couche. Heureusement, la perte de poids permettrait de rétablir leur capacité à fonder une famille.

La maigreur est également un facteur de risque d'infertilité, car elle nuit à la fonction normale des ovaires : les femmes dont l'indice de masse corporelle est inférieur à 17 auraient 1,6 fois plus de difficulté à devenir enceintes

2. Consommez suffisamment de viande

L'anémie causée par une carence en vitamine B12 pourrait être en partie responsable de l'infertilité chez la femme.

De façon générale, une alimentation équilibrée permet de combler les besoins en vitamine B12. Mais une carence peut s'installer si vous êtes incapable d'absorber cette vitamine ou si vos apports en sont insuffisants.

La vitamine B12 se retrouve exclusivement dans les aliments d'origine animale comme le poisson, le lait, les œufs, les mollusques, la viande et la volaille.

Si vous ne consommez aucun de ces produits, assurez-vous de puiser suffisamment de vitamine B12 à même les aliments enrichis (céréales à déjeuner, boissons de soya, etc.) ou les suppléments.

 

Faire l'amour régulièrement

Faire l'amour souvent multiplie les chances de réussite.

Si vous faites l'amour:

* Une fois par semaine : les chances de réussite sont de l'ordre 16,7 %
* Deux fois par semaine : elles sont de 32 %
* Trois fois par semaine : elles augmentent à 46 %
* Plus de quatre fois par semaine : elles atteignent 83 %

- Eviter le stress

Le stress est un facteur négatif qui pourrait empêcher l'ovulation ou la retarder en supprimant le cycle hormonal ovulatoire. Etre détendue, se relaxer, prendre confiance en soi, prendre du temps pour rêvassser, lire, aller au cinéma, faire du sport … sont les éléments fondamentaux pour se donner le maximum de chances de réussite d'avoir un enfant.

L'une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour réduire le stress, c'est de parler à votre partenaire. N'oubliez pas que vous ne faites pas cette démarche seule. Plusieurs couples qui ont passé à travers le stress de l'infertilité ont trouvé que leur relation s'était cimentée grâce à leur expérience conjointe.

 

Pratiquer une activité physique régulière

Si vous êtes physiquement active avant d’être enceinte, il vous sera plus facile de le demeurer durant la grossesse. Même une légère activité régulière vous aidera à renforcer votre cœur, votre organisme et vos os, et à garder un poids santé. Une bonne habitude à prendre! Bouger vous aidera aussi à réduire votre Jogging Fertilitédegré de stress.

Une activité physique intense peut nuire à la fertilité, surtout chez les femmes qui ont peu de gras corporel. Ce problème rare, généralement de courte durée, se règle lorsqu’on diminue l’intensité des activités. Ce n’est pas le temps de viser une forme physique optimale ni de s’entraîner comme si on allait participer à une compétition d’athlétisme.

Au début, essayez de faire une activité continue chaque jour pendant 10 minutes, puis augmentez peu à peu jusqu’à 60 minutes. Vous serez plus susceptible de maintenir une activité si elle convient à votre mode de vie et que vous l’appréciez. Pensez aux activités qui vous plaisent. Plus vous ferez d’activités en famille ou en compagnie d’amis, plus vous éprouverez de plaisir.

 

Plus d'informations :