Tout sur l'ovulation

Le cycle menstruel

Toute femme a vacation à devenir mère. C’est pourquoi, pendant la phase de fertilité, qui débute aprés la puberté et s’achéve avec la ménopause, son corps va, de façon périodique, connaître des modifications qui ont pour but de l’amener à un état optimal pour une éventuelle fécondation.

C’est cet ensemble de modifications physiologiques que l’on appelle « cycle menstruel». Sa durée est, en moyenne, de 28 jours, avec des extrêmes allant de 25 à 35 jours.

Quelque fois, le cycle est conclu par une grossesse ; mais le plus souvent, surtout depuis l’apparition de la contraception, il prend fin avec les régles, qui traduisent l’absence de fécondation et le début d’un nouveau cycle. Par convention, chaque cycle démarre le premier jour des régles.


A- Croissance et Maturation

Les ovaires sont des glandes génitales féminines. Ils produisent les cellules sexuelles de la femme : les ovules. Ces ovules sont contenus dans de petites formations cellulaires appelées follicules, présentes en trés grand nombre au sein de l’ovaire.

Sous l’action de la FSH (hormone de stimulation folliculaire), au début de chaque cycle, quelques-uns de ces follicules vont se mettre à croître et à mûrir, tout en se mettant à sécréter des oestrogénes, qui sont les hormones sexuelles de la femme. Ces oestrogénes permetteront eux-mêmes de stimuler les organes génitaux féminins ( vagin, utérus, trompes) et les seins.

Au bout d’une semaine de croissance et de maturation, un de ces follicule va prendre le dessus sur les autres, qui vont alors commencer à involuer. Ce follicule unique va ainsi atteindre une taille de 1 à 1,5 cm, juste avant l’ovulation, qui a lieu, dans le cas d’un cycle habituel de 28 jours, le 14ème jours.

Ce jour là, sous l’impulsion d’une brusque augmentation de la sécrétion de LH (hormone lutéinique qui induit l’ovulation une fois par cycle), et dans une moindre mesure de FSH , le follicule se rompt, libérant l’ovule qui va entamer alors sa migration dans la trompe qui l’a capté.

Ce qui subsiste de l’ancien follicule va ensuite devenir ce que l’on appelle, en raison de sa couleur, le « corps jaune ». Son rôle est essentiel, puisque c’est lui qui, tout en continuant à produire des oestrogénes, va se mettre à sécréter la progestérone.

Cette hormone est, de façon générale, celle de la grossesse. Sa sécrétion, à partir de 14ème jour, permettre de préparer la muqueuse de l’utérus à l’implantation d’un éventuel oeuf fécondé. L’existence d’une production de progestérone qui témoigne de la réalité de l’ovulation peut être facilement détectée car la progestérone a la propriété de faire monter la température du corps de quelques dixièmes degrés.


B- La période d’ovulation:

La fécondation ne peut se faire qu’au moment de l’ovulation ( l’instant où l’ovule est libéré par l’ovaire) qui survient entre le 11ème et le 16ème jour avant la date des prochaines régles. Ainsi, si la femme a des cycles réguliers de 28 jours d’un mois sur l’autre, elle peut répéter assez facilement sa date d’ovulation qui se situera à partir de 12ème jour aprés le premier jour de ses régles.

L’ovule une fois libéré ne vit qu’entre 12 et 24 heures. En conséquence, le meilleur moment pour avoir des rapports sexuels fécondants se situe dans les deux à trois jours précédant l’ovulation.( le pouvoir fécondant du spermatozoide dure soixante-douze heures).


On peut détecter la période d'ovulation par les manifestations physiques, la courbe de température ou le test d’ovulation

1- Détecteurs fondés sur les changements biologiques:

Il existe plusieurs détecteurs de l’ovulation fondés sur sur les changements biologiques.

L’ovulation se manifeste parfois par une légére douleur, à droite ou à gauche, au nivau de l’ovaire. Et par la présence de glaire cervicale dans le vagin.
Cette substance, transparente et à consistance proche de celle du blanc d’oeuf permet aux spermatozoides de remonter dans l’utérus aprés un rapport sexuel. Sa présence pendant 2 ou 3 jours indique que l’ovulationest imminente. Lorsqu’elle disparait, les jeux sont faits : les spermatozoides n’ont plus à leur disposition ce « véhicules » qui les aide à migrer vers l’oeuf, et la fécondation devient impossible.

Bien que ce processus physiologique soit fiable pour repérer la date d’ovulation, certaines femmes ne veulent pas en entendre parler car il exige une grande intimité avec leurs corps.

2- La méthode de la température basale :

C’est la température du corps au repos et à jeun, elle nous indique le moment de l’ovulation, mais une fois qu’elle a eu lieu.
Lorsque l’ovule est libéré , le corps jaune résultant sécrète la progestérone, qui élève la température de la femme de 2 à 5 dixièmes.

• Conditions requises pour la prise de la température :

  • Elle se prend à compter du 5ème jour du début des régles
  • Le matin, à jeun et avant de se lever
  • Environ tous les jours à la même heure
  • De préférence dans l’anus, ou mieux encore dans le vagin, durant au moins 3 minutes.
  • De préférence employer le même thermomètre durant tout le cycle.

• Tracé du graphique: les thermomètres pour la température basale sont généralement accompagnés de graphiques spéciaux pour le tracé des courbes.

  • A partir du 5ème jour, indiquer la température par un point de couleur, immédiatement aprés l’avoir prise, pour ne pas l’oublier. Il ne suffit pas de noter la température sur un papier, il est indispensable de le faire sur le graphique et de tracer ensuite la courbe, car il s’agit de voir la montée et l’établissement du plateau.
  • Si, un jour vous oubliez de prendre votre température, ne vous inquiétez pas. Laissez le carreau en blanc et interrompez la courbe au point antérieur. Continuez à prendre votre température les jours suivants et en signalant les points correspendants.
  • Sur ce même graphique, on peut noter au moyen d’initiales ou de signes au choix de la femme, des renseignements qui pourront être utiles à l’heure d’interpréter le graphique.

• Interprétation des graphiques :

  • Pour interpréter correctement les graphiques, il faut observer plusieurs minutiueusement, soit le sien, soit ceux d’autres femmes.
  • Pour bien connaitre son propre cycle, il faut établir plusieurs graphiques consécutif, durant six mois ou plutôt un an.
  • Lorsque la température commence à monter, il est important d’observer quels niveaux elle atteint les jours suivants. Il pourrait s’agir d’une fausse montée en raison d’un trouble phsique qui serait suivie dans ce cas d’une chute. En revanche, si la température se maintient haute 3 jours de suite, c’est à dire lorsque le plateau thermique s’établit, à partir de ce 3ème jour on peut considérer que la période infertile commence, elle se prolongera jusqu’aux prochaines régles.

L’observation des courbes de température donne donc une trés bonne indication sur le déroulement du cycle, mais a posteriori, puisque l’élévation de la température n’apparait que losque le moment de l’ovulation est déjà passé.

3- Les tests d’ovulation :

La fiabilité de cette méthode est pratiquement de 99% ; elle annonce l’ovulation 24 à 48 heures à l’avance. Leur principe : placés au contact de l’urine, ils indiquent le pic de LH; l’hormone lutéinisante, sécrétée par l’hypophyse, qui lance le processus de libération de l’ovocyte. 37 à 40 heures aprés ce pic, l’ovulation a lieu.

L’idéal est donc d’avoir eu un rapport sexuel la veille du test et de répéter l’opération dans les 2 jours qui le suivent.

L’ovulation n’est pas une période facile à repérer, c’est pourqoi Ova-Test vous recommande des tests autodiagnostic, à usage unique qui garantissent plus de 99% de fiabilité.

4 - Questions & réponses :

La couleur de la bande de contrôle est différente entre 2 tests. Cela a-t-il une importance ?

Non. Le changement de la couleur de la bande de contrôle entre 2 tests n’a aucune importance. La couleur de la bande de contrôle doit être comparé uniquement à la couleur de la bande de test d’une même bandelette


Est-ce que les résultats d’un test d'ovulation sont valides après plus de 5 minutes ?

Non. Les résultats doivent être lus après 5 minutes. Même si un résultat positif ne change pas pendant plusieurs jours, cependant un résultat négatif peut changer en un faux résultat positif quelques minutes après la période de test de 5 minutes.


Pendant combien de temps dois je faire le test d'ovulation ?

Au moins 5 jours ou jusqu’à détection du pic LH.


Un fond de couleur rose ou une ligne verticale apparaît dans la bande résultat. Cela a-t-il une importance ?

Non. Chaque urine diffère dans sa composition chimique. L’humidité diffère également d’un lieu de test à un autre. Ces variations peuvent être à l’origine de l’apparition du fond de couleur rose ou de la ligne verticale. Du moment que la bande de contrôle apparaît dans les 5 minutes, le test est valide.


Est-ce que la prise de médicament peut affecter le résultat du test d'ovulation ?

Non, mais il est recommandé de consulter votre médecin si vous prenez des médicaments liés à la fertilité.


Quand j’ai un résultat positif, quel est le meilleur moment pour avoir les relations sexuelles ?

L’ovulation devrait survenir dans 24 à 48 heures. Cela constitue votre période la plus fertile. Il est recommandé d’avoir les rapports sexuels durant cette période.


J’utilise la méthode BBT (Prise de température Basale). Est-ce que cette méthode remplace le test d'ovulation ?

La montée de la température basale indique que l’ovulation a déjà eu lieu. Le test d'ovulation indique que l’ovulation est sur le point d’avoir lieu.


J’ai eu un test positif suivi de rapports sexuels durant ces jours de fertilité. Je ne suis pas devenu enceinte. Que dois je faire ?

Plusieurs facteurs affectent la capacité à devenir enceinte. Parfois, il peut être nécessaire d’utiliser le test d'ovulation 3 à 4 mois. Vous (et votre partenaire) devriez considérer la consultation d’un médecin si vous n’arrivez pas à tomber enceinte après 3-4 mois.


Est-ce que la quantité de fluide que je bois peut affecter le résultat du test d'ovulation ?

On vous conseille de limiter la quantité de liquide 2 heures avant le test. Une prise d’une grosse quantité d’eau peut diluer l’hormone LH dans votre urine.